< RETOUR OISEAUX

Aigrette à face blanche

Ara chloroptère
Aigrette à face blanche
Nom scientifique : Egretta novaehollandiae
Origine : Océanie
Habitat : Zones humides
Maturité sexuelle : vers 2 ans
Temps d'incubation : 25 jours
Nombre d'oeufs par ponte : 2 à 6

L’Aigrette à face blanche est un petit héron dont une grande partie du plumage est gris-bleu. Seuls le front, la face, le menton et le pourtour de l'œil sont blancs. Le bec long, fin et pointu est noir. Les couleurs de la gorge et de la poitrine peuvent prendre une couleur bronze en période de reproduction. Elle fréquente les zones humides et ne fréquente donc pas le centre de l’Australie, arride avec très peu d’arbres. L’aigrette migre partiellement en hiver, elle se déplace dans le nord de l’Australie, en Nouvelle-Guinée ou au Sud de l’Indonésie.

L’Aigrette à face blanche se nourrit principalement de poissons, crustacés et vers aquatiques qu’elle chasse à l’affût, ou en touillant la vase avec ses pattes. Pendant l’été, elle trouve un bon supplément de criquets, sauterelles dans les zones cultivées et les pâturages. L’Aigrette à face blanche se reproduit en petites colonies de 5 à 10 couples mais parfois davantage. Les 2 partenaires partagent le soin et l'éducation apportés aux jeunes oisillons.

L’Aigrette à face blanche prospère dans une grande variété d’habitat, aussi bien maritime qu’à l’intérieur des terres mais toujours près de points d’eau. Elle se trouve principalement en Australie, Nouvelle Calédonie, et Nouvelle Guinée.

Cet oiseau est visible dans la volière d'immersion.

statut de conservation

< RETOUR OISEAUX