< RETOUR MAMMIFÈRES

Gibbon à mains blanches

Gibbon à mains blanches
Gibbon à mains blanches
Nom scientifique : Hylobates lar
Nom anglais : White-Handed Gibbon
Famille : Hylobatidés
Origine : Indonésie
Habitat : Forêt tropicale
Régime Alimentaire : Végétarien
Maturité sexuelle : 8 ans
Temps de gestation : 6 à 7 mois
Nombre de petits par portée : 1
carte répartition gibbons

Les Gibbons sont parmi les primates les plus agiles. En effet leur morphologie leur permet de « nager » dans la canopée des forêts tropicales dans lesquelles ils vivent en sautant de branche en branche. Il existe 10 espèces différentes de Gibbon, tous vivants en Asie et parmi ceux-ci les gibbons à mains blanches (ou Gibbon lar) ont l’une des plus grandes aire de répartition (Malaisie, Inde, Laos, Indonésie…).

Ils sont principalement végétariens (herbes, fruits, fleurs) mais peuvent aussi se nourri de petits insectes.
Ils peuvent atteindre 8 kg pour les mâles, 6,5 kg pour les femelles et faire jusqu'a 90 cm – 1 m en position debout.
Ils vivent en couple (uni jusqu'à la mort de l’un des deux partenaires) avec leur petits, sur un territoire aux limites bien précises.

D’ailleurs, tous les matins le couple «chante» pour marquer les frontières de ce territoire. Ces cris puissants peuvent être entendus à plusieurs kilomètres à la ronde.
Ils peuvent partager leur habitat avec d’autres espèces de Gibbon (comme les Siamangs ou les Gibbons agiles) et aussi entrer en compétition pour la nourriture avec d’autres primates. De véritables combats ont été observés entre les Gibbons et un groupe de Macaques (Macaca nemestrina) au sujet d'un arbre rempli de fruits. Ils sont menacés d’extinction à cause de la réduction de leur habitat (déforestation), de la chasse pour le commerce de la viande ou pour en faire des animaux de compagnie. Quelques associations (comme l’association Kalaweit) agissent pour la sauvegarde de leur milieu et donc la protection de ces primates.

statut de conservation

< RETOUR MAMMIFÈRES