< RETOUR AUX ACTUALITÉS

Communiqué...

Communiqué concernant l'accident d'un de nos soigneurs survenu hier, jeudi 25 juillet.

Lors de l'entretien des loges de nuit d'un groupe de chimpanzés (loges inaccessibles au public), un des primates a mordu et a sectionné une partie de la main d'un de ses soigneurs. Le soigneur lui a tendu la main fermée, usage courant envers les chimpanzés comme salutation amicale. Malheureusement cette fois cela ne s'est pas passé comme cela.
Aussitôt alerté, le personnel est venu à son secours avant l'arrivée rapide des pompiers que nous tenons à remercier. Une cellule psychologique a également été mise en place afin soutenir le personnel et les visiteurs ayant pu apercevoir le blessé lors de son évacuation du bâtiment.

Bambou est né ici à St-Martin-la-Plaine, il y a 20 ans. Ses parents, qui se trouvent également au sein du parc, ne se sont pas occupés de lui a sa naissance. Il a été nourri par Pierre et Éliane Thivillon puis il a été placé dans un groupe de chimpanzés avec qui tout se passe bien depuis. Il a toujours été très gentil et joueur avec les soigneurs comme avec ses congénères.
Évidemment nous ne savons pas ce qui a déclenché ce comportement soudain : une frustration, une peur, un énervement dû à la fatigue, à la canicule et à la chaleur pesante, des visiteurs bruyants, le cumul de plusieurs éléments..., nous l'ignorons.

Cela nous rappelle qu'aussi gentils que puissent être ces animaux, ils peuvent comme nous, avoir des humeurs, à la différence qu'ils ont immensément plus de force et que cela peut se manifester de manière inattendue ; en témoigne cet accident.

Nous souhaitons beaucoup de courage à notre soigneur, particulièrement sensible, d'une bienveillance exemplaire et très doux envers les chimpanzés. Il travaille depuis 10 ans avec eux sans le moindre accro. Nous espérons de tout coeur que les opérations lui permettront de guérir rapidement. Nous pensons également à ses proches qui le soutiendront dans sa convalescence.
Toute l'équipe est particulièrement affectée par la gravité de l'accident, que n'avait jamais connu le parc depuis sa création, il y a 47 ans.

A la vue de certaines fausses idées et commentaires tout azimut des réseaux sociaux suite à l'accident, il nous paraît utile de rappeler que les parcs zoologiques ne capturent aucun animal dans la nature (Convention de Washington), les individus que vous pouvez observer dans les parcs français et européens sont des animaux nés dans des parcs dont les lignées généalogiques et les placements sont gérés par des Programmes d'Élevage Européens (EEP) afin d'en assurer une diversité génétique viable sur le long terme. Si les conditions pour leur survie dans la nature ne sont pas adéquates actuellement pour les raisons que tout le monde ne connaît que trop bien (déforestation, urbanisation, chasse, braconnage, expansion démographique...), les lignées des parcs zoologiques s’avéreront viables pour sauvegarder et réintroduire l'espèce lorsque leur milieu naturel sera sûr.

Nous tenons à remercier les pompiers, les services d'urgence et le personnel de l'hôpital Édouard Herriot à Lyon pour leur travail.
Merci également à vous tous qui nous soutenez dans cette épreuve.

Publié le 26 juillet 2019.

< RETOUR AUX ACTUALITÉS